• Lumière… ténèbres

    Les TENEBRES existaient déjà lors de la création : Dieu créa la terre et les cieux à partir du néant, du tohu-bohu ! « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

     Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.  Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. 

     Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour. »

    D'où vient le mal ?

     

     Dieu a déclaré que « la lumière est bonne » et Il l’a séparée des ténèbres. En appelant « jour » et « nuit », il est clair que ce n’était pas uniquement pour un but d’ordre temporel pour marquer le temps, mais aussi symboliquement d’ordre spirituel, moral : Dieu est Esprit et est Lui-même « Lumière » qui produit la Vie. Par opposition, les ténèbres (néant) signifie la mort, le mal, le désordre, la souffrance..

    Je cite la réflexion du Pasteur JM Thobois qui confirme ma pensée :

    « Lorsque nous lisons les premiers versets du livre de la Genèse, nous constatons que, quand Dieu crée le ciel, la terre, et la lumière en particulier, Dieu voit que la lumière est bonne et il l’appelle « jour » et il appelle les ténèbres « nuit ».  Cela veut dire qu’en voyant que la lumière est bonne, Dieu prononce un jugement de valeur sur l’œuvre de ses mains. Si la lumière est bonne, alors son contraire – c’est-à-dire les ténèbres – est mauvais. Par conséquent, dès les premières lignes de la Bible, nous avons affaire à un Dieu qui est un Dieu moral.

    … Il y a aussi un autre point à  souligner quand on parle de ces premiers versets du livre de la Genèse. C’est que nous voyons ici une chose qui peut surprendre : en séparant la lumière d’avec les ténèbres et en portant le jugement que la lumière est bonne,  et les ténèbres mauvaises, cela signifie que, dès le moment de la création, le mal existe. »  

    Donc, parce que  notre Dieu est un Etre moral, il attend que ses créatures soient aussi des êtres moraux, puisque créés à son image, appelés à connaître (à « pénétrer ») le Bien et vivre heureux et éternellement devant la Face divine. 

    L’arbre de la connaissance du bien et du mal

    Dans le jardin d’Eden, Dieu avait mis 2 arbres importants : l’arbre de Vie et l’arbre de la Connaissance du bien et du mal. Dieu avait ordonné à Adam de ne pas toucher à ce dernier arbre.  Pourquoi ?

    Dieu est bon de par lui-même, il s’interdit de pénétrer dans le domaine des ténèbres, du mal. Aucune ombre de mal est en Lui. Mais Il sait que l'homme et la femme, qu'il a créés certes à son image, sont plus fragiles, plus vulnérables, ils ne sont pas Dieu.

    Dieu les avait créés avec une conscience pure…et libres de choix, des êtres responsables. Le Père Céleste aurait voulu épargner ses enfants à faire l’expérience du mal, car Il en connaissait les fâcheuses conséquences. Cest pourquoi il leur avait fortement conseillé de ne pas y toucher !

     

    D'où vient le mal ?

    « L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » (Gen.2:16-17).

    Et les voilà à la croisée des chemins ! Que vont-ils choisir ?

    Le Mal en personne se présente à Eve, QUI EST cette horrible créature qui influence la première dame de l'humanité ? 

    D'après les récits bibliques, nous savons que dans le monde spirituel, Dieu avait créé les anges, les archanges, tout était bon… Sauf que son archange principal, l'ange de lumière, a choisi de rivaliser avec le Tout-Puissant, par orgueil, désirant ardemment devenir « comme Dieu lui-même » ! Ce qui a été sa chute, Dieu l'a précipité sur terre - avec les anges déchus - il a pénétré les ténèbres et s’est fait "Mal" en personne (Satan)… Et celui qui  a rivalisé avec le Tout-Puissant et qui voulait se faire Dieu va influencer Adam et Eve à faire le même choix que lui ! 

    Suite à la désobéissance,  la CONSCIENCE d'Adam et Eve s’est ouverte : ils ont éprouvé de la honte, se sont cachés de Dieu, ont découvert leur misère (nudité) et ont voulu par eux-mêmes la couvrir par des feuilles de figuier. Ils réalisent que le mal est en eux !. Adam et Eve ne purent donc rester dans ce merveilleux paradis -  la Présence de Dieu - ; ils en furent chassés. Ils sont alors livrés à eux-mêmes sur une terre dominée par l’ennemi – Satan - qui est appelé le « Prince de ce monde ». "Je (Jésus) ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n'a rien en moi;" (Jean 14:30). 

    Aujourd'hui encore...

    Aujourd'hui encore, Satan continue à influencer le coeur de l'homme en lui faisant croire qu'il est son propre dieu, décidant lui-même ce qui est bien et ce qui est mal ! Mais la Parole de Dieu nous dit clairement : "Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume ! Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents ! " (Esaïe 20:21).

     

    Des solutions?

     

    Suite à la chute, Dieu  a un plan : Il choisit Israël comme étant Son peuple (qui était sensé être un modèle pour les autres nations) , afin de leur inculquer la notion du BIEN ET DU MAL, leur faire comprendre les préceptes divins.  Il le fait en leur présentant la Loi, ses commandements,. Il leur donne à chaque fois de choisir entre la bénédiction et la malédiction.

    MAIS ....

    En final, force est de constater que le peuple de Dieu a échoué à l'éducation du Père et ce, à maintes reprises. Et Dieu déclara : 

    "Le coeur de l'homme est fondamentalement mauvais"

     "L'Eternel vit que la méchanceté des  hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal (Gen. 6:5). "Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : qui peut le connaître ? Jérémie 17:9)...

     

    Un seul moyen : le Salut par grâce !

     

    C'est pourquoi, dans son amour et sa grâce, la solution ultime devait se faire par un autre moyen que l'obéissance à la Loi et par les mérites de l'homme : ce plan, c'est celui du Salut en Jésus-Christ.!  Il l’offre à tous ceux qui veulent saisir cette bénédiction : le Salut en Jésus-Christ nous ouvre l’accès à sa Présence, dans "le jardin d’Eden". Christ qui était dans le sein du Père, a quitté son ciel de gloire pour être parmi les hommes, montrer l'Amour du Père et pour se faire malédiction à notre place (sur la croix).  Il l'a fait afin que nous soyons réconciliés avec Dieu et rétablis dans le Paradis, et ce, uniquement par Grâce !! Le Salut ne vient donc pas par mérite des hommes, puisqu'ils en sont incapables, mais par la grâce de Dieu !  

    D'où vient le mal ?

     

     « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.  Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 

    La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. 

    Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. 

    Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 

    Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue. 

    Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. 

    Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Evangile de Jean 1 : 1-15).

     « Ta Parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier » (Ps. 119:105).

    Lisons la Bible, Parole de Dieu qui nous éclaire sur les préceptes du bien et du mal. C’est par la grâce et le don du Saint-Esprit que nous pouvons devenir « semblables à Christ » et honorer le Père, comme Dieu l’a voulu dès l’origine !  Notre conscience devient alors de plus en plus pure et nous sommes capables de choisir et pratiquer le Bien !

    "Cher ami, ne suis pas le mauvais exemple, mais recherche le bien. Celui qui pratique le bien est un enfants de Dieu; celui qui commet le mal prouve qu'il ne sait rien de Dieu." (3 Jean:11)

     

    Article : Eliane Copus-Servais

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique