• Dieu te connaît-il ?

    ***

    « Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Jean 17:3).

    « Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. » (1 Corinthiens 8 :3).

    ***

    Dieu te connaît-il ?

    Ces 2 versets nous montrent 2 choses importantes :

    1)       Les chrétiens sont appelés à connaître  le Dieu véritable

    2)       Dieu désire nous connaître personnellement.

    Une vraie relation se construit d’une manière active des deux parties et a toujours pour but de se connaître mutuellement. Ce n’est pas parce que Dieu est invisible, grand et puissant qu’il faut le voir comme Quelqu’un de distant, inapprochable et qui nécessiterait des intermédiaires pour accéder au Trône de Sa grâce.. Il n’est pas un Dieu qui refuse de s’intéresser à chacun et qui ignore les prières.  Non, notre Dieu est proche et veut une véritable relation directe, un « cœur à cœur » avec ses enfants. Son désir ardent d’avoir une relation intime avec l’être humain s’est accompli par Son Fils bien aimé le Christ qui est le seul chemin pour accéder au Père. Puissent les croyants comprendre cette importante dimension de la relation d’amour que Dieu leur offre pour la vivre dès à présent et pour l’Eternité !
     

    1)  Les chrétiens sont appelés à connaître le Dieu véritable : « Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Jean 17:3).

    Le verbe « connaître » a un sens fort dans la Bible. Il signifie « pénétrer dans l’intimité ». C’est avoir une relation très intime et personnelle. 

    PARCOURS POUR CONNAITRE DIEU :

    Dieu te connaît-il ?

    -      Nouvelle naissance spirituelle : c’est le début ! Voir Jean 3 :3-7« naître de nouveau » , c’est naître d’en haut, cela englobe le fait de « devenir enfants de Dieu » par la foi dans le nom de Jésus-Christ.  Avant notre conversion à Christ, notre esprit était mort, perdu dans les ténèbres, nous ne pouvions pas avoir une relation avec le Dieu Saint. Quand nous nous repentons sincèrement et désirons suivre Jésus, le Saint-Esprit  nous amène la vie dans notre esprit : sans cette étape de la nouvelle naissance spirituelle, nous ne pouvons vivre une relation authentique avec le Dieu véritable.

    -      Lecture de la Bible, les Ecritures inspirées :  Les Ecritures nous offrent de formidables richesses qui nous font découvrir l’Eternel, le Dieu créateur, Jésus-Christ, les histoires du peuple d'Israël et les débuts de l’Eglise…  Elle nous présente les valeurs de Dieu, son amour, sa sainteté, sa sagesse, ses promesses et ses avertissements… Elle nous fait grandir dans la foi et l’espérance.
     

    -        La mise en pratique des instructions de Dieu, par le Saint-Esprit : En découvrant petit à petit la Personne divine, nous comprenons et désirons faire la volonté de notre Père pour vivre les bénédictions qu’Il a pour nous. L’Esprit Saint nous a été donné pour nous rendre capables de mettre en pratique (obéir) à ses directives, ce qui est agréable à notre Seigneur. Nous pouvons ainsi vivre sa faveur et vivre une amitié avec lui, selon la déclaration de Jésus à ses disciples : « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père »  (Jean 15 :14-15).

    -      Ecouter ce que nous dit l’Esprit de Dieu.  La prière et l’écoute sont essentielles pour entendre de mieux en mieux le Seigneur. Exerçons notre « oreille spirituelle »pour écouter sa voix et ce qu’il a à nous dire et à nous enseigner.  Jésus a dit : « Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. Mais le consolateur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean 14 :26).

    -      Connaitre les sentiments de Dieu  : une intimité est faite de sentiments, nous ne sommes pas des religieux, Dieu n’est pas un être impersonnel et froid, non, il a des émotions tout comme nous, qui sommes créés à son image.
     Et il veut transmettre ce qu’il ressent et c’est par le Saint-Esprit qu’il le fait. La Bible nous parle de nombreuses fois des sentiments de Dieu envers son peuple ! « Vivons » ses émotions, soyons sensibles à ce qu’il éprouve.  La Bible nous dit notamment que l’on peut attrister le Saint-Esprit.  L’Esprit de Dieu est sensible, il a des émotions de tristesse, de joie, de satisfaction, etc…  C’est pourquoi il est important, nous aussi, d’être sensibles et attentifs à l’Esprit de Dieu, sinon notre cœur s’endurcit et nous ne pouvons pas vivre la bénédiction de la relation divine.

    Dieu te connaît-il ?

    -    Le connaître dans une passion partagée. La  relation la plus intime qui soit, c’est un amour passionnel ! L’apôtre Paul dit : “Car je suis jaloux à votre sujet d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter au Christ comme une vierge pure(2 Co 11.2).
    Dieu prépare Son Eglise bien-aimée à être sans taches ni rides comme une vierge pure, pour la présenter à Christ !  Sans une relation intime, on ne peut pas faire partie de cette Epouse spirituelle ! Entretenons cette passion, et si elle faiblit, la grâce de Dieu est toute suffisante pour nous la ranimer ! Demandons-lui de vivre cette passion,  Il le fera, car cela lui est très agréable !!

    2) Dieu désire nous connaître personnellement  « Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui» (1 Corinthiens 8 :3)

    Il y a un autre verset important qui montre que le fait de se dire chrétien et même d’œuvrer en son nom ne suffit pas pour que Dieu le connaisse personnellement. 

    « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité » (Mathieu 7 :21-23).

    Certes, les chrétiens sont appelés à manifester la grâce de Dieu par le Saint-Esprit en guérissant les malades, en délivrant les captifs et autres manifestations de puissance. Mais ces actions sont toujours en  soumission à Dieu, dans l’amour et l'équité.  Le contexte de ce verset ci-dessus parle des « faux prophètes » et cela peut s’attribuer évidemment pour n’importe quel ministère œuvrant de « la part de Dieu ». Il est bon de s’arrêter sur cet avertissement car Dieu dit « je ne vous ai jamais connus. » et il les rejette à cause de leur iniquité.

     Dieu te connaît-il ?

    Dieu te connaît-il ?

    C’est sûr, Dieu est omniscient, il connaît tout, il connaît les humains, il voit leur cœur  « Du lieu de Sa demeure Il observe tous les habitants de la terre, …Il est attentif à toutes leurs actions. » (Psaume 33 :14).  MAIS il y a une dimension dans la connaissance de  ses enfants à laquelle il tient particulièrement. C’est l’authenticité de leur relation avec Lui !

    Nos activités, nos « bonnes œuvres », nos dons de puissance, nos prouesses  aussi extraordinaires soient-elles, même celles faites ‘au nom de Jésus’ n’impressionnent pas du tout le Seigneur.! En fait, ce qu’Il cherche, ce sont des personnes qu’Il veut bénir à cause de leur obéissance dans leur marche par l’Esprit, leur droiture, leur authenticité et leur amour pour Lui.  Ces personnes vont attirer l’attention de Dieu qui leur donnera Sa faveur..et une récompense dans l’Eternité.!

    Donc, ne soyons pas impressionnés par les personnes qui font des actes de « puissance », qui prophétisent ou opèrent des guérisons et miracles, etc…Ne nous illusionnons pas non plus sur nous-mêmes.  Certains chrétiens - peut-être plus qu’on ne le croit - peuvent avoir une grande foi pour produire des miracles mais sont rejetés par Dieu parce qu’ils demeurent dans le péché, ils n’ont pas crucifié leur chair, leur nature pécheresse. Les œuvres de ces derniers sont sans valeur devant Dieu parce qu’elles n’étaient pas des œuvres que le Seigneur leur commande de faire, et donc ils n’agissaient pas selon la volonté du Père ; leurs œuvres provenaient de leur propre volonté qui sont des œuvres mortes.

    Ceux qui auront le privilège d’être vraiment connus de Dieu et donc accueillis dans l’Eternité avec Lui,  sont ceux qui alignent leur vie à la ressemblance de Christ, portant du fruit. Le Seigneur voit les cœurs et motivations, Il connaît la qualité de notre relation avec Lui.

    « Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. » (1 Corinthiens 8 :3)

    «Je connais mes brebis, et elles me connaissent » (Jean 10 :14), 

    « Mes brebis écoutent ma voix et moi je les connais et elles mes suivent (obéissent). »(Jean 10 :27). 

     « Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité » (2 Timothée 2 :19). 

     

    Article rédigé par Eliane Copus-Servais


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :