• La Cigogne - fables et légendes

    La Cigogne - fables et légendes

    « Oooooh regardez là-haut !  Des cigognes !! »…  Ces échassiers nichés au centre du village sur un toit, un clocher ou une plateforme spécialement conçue pour lui,  ne se voient pas couramment dans nos régions.  Les seules que j’ai pu admirer étaient en Alsace et en Roumanie.  J’ai toujours été impressionnée de voir qu’une cigogne s’installe ainsi bien confortablement et en sécurité, si près des hommes.  Elle fait partie du décor. D’ailleurs sa proximité à l’homme a eu un impact important dans la culture et le folklore de bien des pays, et de tout temps !

    La cigogne a été l’objet de bien de mythes, légendes, fables, fiction de tout genre  dans beaucoup de cultures et à travers les siècles : 

    « Dans l’Egypte antique,  la cigogne était associée au , l'« âme », dont elle était le hiéroglyphe...  Les mythologies grecque et romaine dépeignent les cigognes comme des modèles de piété pour leurs parents, qui ne meurent pas de vieillesse mais s'envolent vers les îles et prennent l'apparence d'êtres humains. L'oiseau est le protagoniste de deux des fables d’Esope : Du Laboureur et de la Cigogn
    e
     et Du Renard et de la Cigogne. Cette dernière a inspiré Jean de La Fontaine dans l'écriture de sa fable « Le Renard et la Cigogne ; le même auteur écrit également « Le Loup et la Cigogne.

    On prête également à ces oiseaux une forte piété filiale, avec la réputation de prendre soin de leurs vieux parents, de les nourrir et même de les transporter. Une loi grecque…exigeait des citoyens qu'ils prissent soin de leurs parents âgés. Les Grecs estimaient aussi que tuer une cigogne pouvait être puni de mort

    En Allemagne, les cigognes étaient protégées car leurs âmes étaient dites humaines ; la présence d'un nid sur une maison était censé protéger la demeure des incendies.  En Europe de l’Est, on pensait que les cigognes nichant sur une maison apportaient l'harmonie à la famille, qu'un village comptant beaucoup de ces oiseaux ferait une bonne moisson.


    La Cigogne - fables et légendesUne célèbre légende du nord de l'Europe conte que la Cigogne blanche est chargée d'apporter les bébés aux jeunes parents. La première trace remonterait à 1840 avec un poème gravé par l'allemand Jean Frédéric, mais ce mythe a probablement une origine très ancienne ; il est popularisé par le danois Hans Christian Andersen  au xixe siècle par son petit conte intitulé  « Les Cigognes… »
     … (Extraits de : Wiképedia)…. 

    Mythes, légendes, contes, fables… ont leur source dans l'inspiration humaine, de l’imaginaire, bien que parfois une légende tient de faits réels qui finissent par être modifiés.  Les contes sont des histoires plaisantes, les fables sont aussi de la fiction mais qui communiquent une leçon morale et de vie

    La Bible est-elle un mythe, une légende ? 

    Non bien sûr ! quelle question…sauf pour ceux qui ne veulent pas y croire du tout, pour eux ce « livre poussiéreux » n’est que mythe et légendes et n’a aucun intérêt.

    D’autres croient qu’elle est à la fois d’inspiration divine et d’inspiration humaine.  Ils se sentent libres alors d’y ajouter et transformer des « vérités » ou d’autres « révélations » pour en faire leur propre croyance. 

    Et enfin d’autres (comme moi), vont la garder tout contre leur cœur en sachant qu’elle est complète et vraie et a toute autorité, et ce,  même si certains récits bibliques n’ont aucune réponse rationnelle à donner. Difficile de comprendre comment un serpent a pu parler à Eve, ou comment Noé a pu faire entrer autant d’animaux dans son arche, ou encore comment un gros poisson a pu avaler Jonas, ou qu’une jeune fille vierge (Marie) soit tombée enceinte sous la puissance du Saint-Esprit…  Je peux croire cependant que cela est vrai. Rien n’est impossible au Créateur de toutes choses ; Il est au-delà de notre système de pensée.  Les choses terrestres sont sous Sa domination et Il fait ce qu’il veut dans Sa toute puissance, bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer !! Il nous faut donc de l’humilité pour croire l’Ecriture.

    Un texte ancien dit ceci : « Nous croyons et nous confessons que les écrits canoniques (…) sont la véritable Parole de Dieu : qu’ils ont d’eux-mêmes une autorité suffisante et qu’ils n’ont pas besoin de l’approbation des hommes pour être regardés comme dignes de foi. » (Confession de foi dite helvétique de 1566).

    Un acte de foi est nécessaire pour  reconnaître que la Bible est parole inspirée de Dieu.  Et nous avons besoin du Saint-Esprit pour nous aider, car si ce livre est inspiré divinement, il s’agit de « vivre » cette parole dans une dimension spirituelle qui est si loin de notre entendement humain ! Grâce à l’Esprit de Dieu, la Bible n’est pas une lettre morte, mais elle et Vie et Vérité !

     Inspiration divine

    La Cigogne - fables et légendes

    La foi chrétienne repose en grande partie sur la Bible ; les chrétiens croient que la Bible est inspirée.

    Jésus n’a pas hésité à employer l’expression « Parole de Dieu » à son propos (Marc 7:13).  Certains versets évoquent explicitement la notion d’inspiration :

    « Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice. » (2 Timothée 3 :16.)

     « Sachez avant tout qu’aucune prophétie de l’Ecriture n’est une affaire d’interprétation personnelle, car ce n’est jamais par une volonté d’homme qu’une prophétie a été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1 :20-21). 

    L’Esprit de Dieu a œuvré par le moyen des auteurs humains de la Bible… il ne s’agit pas de l’inspiration d’un poète ou d’un artiste,  quand on parle de la Bible, l’inspiration renvoie au rôle du Saint-Esprit qui a communiqué la parole de Dieu par le moyen des auteurs humains.

    Pour les chrétiens, la Bible est bien plus qu’un recueil de paroles humaines sur Dieu ou que le témoignage de l’expérience religieuse d’Israël et de l’Eglise primitive.  Elle a une origine divine. 

    En utilisant des auteurs humains pour nous parler, Dieu s’est mis à notre niveau, on peut dire qu’il a employé notre langage afin que nous puissions comprendre que qu’il veut nous dire.(*).

    FABLES !!

    Les évangélistes ont averti les chrétiens de ne pas s’écarter de la vérité enseignée. 

    « Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous  avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » (2 Pierre 1:16-17). 

    Ce passage affirme avec force l’inspiration de l’Ecriture. Pierre déclare que les prophètes de l’A.T. ont écrit le message de Dieu et il se met, avec les autres apôtres, dans la même catégorie, parce qu’eux aussi proclament la vérité divine.  La Bible n’est pas un recueil de fables ou d’idées humaines. Ce sont les paroles mêmes de Dieu transmises par des hommes à des hommes.  En tant que témoin oculaire, Pierre souligne son autorité et celle de l’Ecriture inspirée de Dieu.(**) 

    Voici d’autres avertissements et, même s’ils étaient destinés aux chrétiens de l’époque, prenons-le aussi, car ce phénomène des faux enseignants et de séduction se propageront de plus en plus :

    « Je te rappelle l’exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t’engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne enseigner d’autres doctrines  et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu’elles n’avancent l’oeuvre de Dieu dans la foi. » (1 Timothée 1 :3-4). 

    « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » (2 Timothée 4 :3-4). 

    « Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs, auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner….reprends -les sévèrement, afin qu’ils aient une foi  saine, et qu’ils ne s’attachent pas à des fables judaïques et à des commandements  d’hommes qui se détournent de la vérité. » (Tite 1 :10-14). 

     

    CONCLUSION

    Les cigognes ont été un  des nombreux éléments d’inspiration humaine dans beaucoup de cultures pour écrire des récits fictifs, superstitieux, des légendes et des fables.  La légende de la cigogne apportant le bébé à la maison a fait partie de ma toute jeune enfance aussi… Mon but n’est pas de débattre pour ou contre les récits imaginaires, il y a des choses qui semblent positives, d’autres négatives…

    Mais prenons les avertissements  des Ecritures Saintes sur  les séductions de faux-enseignements. Comme l’avertissement du verset de 2 Timothée 4 :4 cité ci-dessus, il viendra un temps (et ce temps est là !) où  les hommes ne supporteront pas la saine doctrine mais préféreront entendre des choses agréables (comme des fables). 

    Quels sont les éléments d’influence qui pourraient nous conduire dans des « non-vérités » ?  Nous savons que notre société encourage l’égo (l’idolâtrie de soi), l’amour de l’argent,  le matérialisme, le spectaculaire, etc… il se peut fort bien  que ces éléments détournent notre cœur  vers des  doctrines séduisantes, des « fables » qui nous arrangent et  nous flattent et nous amènent loin de la Vérité des Evangiles et des réelles promesses de Dieu pour nous ! Aimons la Vérité et gardons-nous des erreurs !!

     

     

    (*) Tiré de "Pour une foi réfléchie" (Alain Nisus)

    (**) Tiré des commentaires de la Bible "Vie Nouvelle".

     

    Article rédigé par : Eliane Copus-Servais.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :