• Visite d'un ange !

    Notre fille avait, à cette époque, environ 9 ans. Nous fréquentions une église évangélique, là où est enseignée la Bible et nos enfants nous accompagnaient évidemment.  Elle avait été témoin de notre changement radical dans notre vie à cause de notre conversion à Jésus-Christ.  Elle ne comprenait pas quel était ce nouvel univers. Ce pasteur, que racontait-il ? Ces chrétiens que fêtaient-ils ? Dans son cœur de petite fille, elle cherchait à comprendre. Vu son caractère réservé, elle ne nous posait pas de questions non plus.  Sa recherche était intérieure.  Et Dieu lui a fait un merveilleux cadeau pour lui ouvrir les yeux. Voici son témoignage :

    Un matin, elle descend de sa chambre et me raconte sa nuit.

    Très tôt, elle s’était levée pour aller à la salle de bain.  Quand elle s’est recouchée, quelque chose d'inouïe se produit : une apparence humaine d’un blanc éclatant, sans distinction de visage apparut soudain au pied de son lit !   Il lui a dit : « Prends ta Bible et lis ESAIE 55 :3 »  Puis il est parti.

    J’étais époustoufflée d’entendre ce qu’elle me racontait là.   Je lui ai dit « Mais, tu n’as pas eu peur ? »  « Non, me répondit-elle »  Effectivement son regard était brillant et elle était très paisible.  Quelque chose s’était passé !

    C’était évident qu’à son jeune âge, elle ne pouvait connaître le livre d’Esaïe ! Son témoignage ne pouvait être que vrai.

    Je suis allée chercher une Bible et voici le verset :

    « Prêtez l’oreille, et venez à moi, Ecoutez, et votre âme vivra: Je traiterai avec vous une alliance éternelle, Pour rendre durables mes faveurs envers David. » (Esaïe 55 :3).

    Ce verset l’invitait à venir à Jésus, à le recevoir dans son coeur pour vivre l’alliance éternelle et ses faveurs.

    Suite à cette visitation de l’ange, son intelligence spirituelle s’est éclairée.  Elle a compris, elle est entrée, par la Grâce de Dieu, dans la Promesse de la Vie éternelle. Grâce à cette visitation, une foi vivante était née en elle !

    Elle était transformée, elle avait le « feu » pour raconter à ses camarades de classe ce qui lui était arrivé....  Evidemment, beaucoup ne l’ont pas cru et se moquaient d'elle… Mais cette révélation lui a permis de s'engager avec Dieu et de Le servir.

    Plus tard, elle est passée par des difficultés, des combats, mais elle se rappelait ce cadeau venu du ciel et cela la remettait en confiance pour continuer sa marche avec Dieu.  Non, Il ne l’oubliait pas, Il est fidèle et Il l’a encore prouvé à différents moments de sa vie.

    Quelle grâce ! Merci Seigneur !

     "Cet homme nous raconta comment il avait vu dans sa maison l'ange se présentant à lui et disant: Envoie à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre..." (Actes 11:13).

    Ce verset parmi tant d'autres dans la Bible, nous dit que les anges sont des messagers de Dieu pour apporter une parole, une révélation à des hommes, femmes et... même enfants !  Cela ne se limite pas à la Bible ou aux temps anciens, c'est encore réel aujourd'hui.  Ce n'est pas commun et c'est pure grâce, et cela démontre que Dieu a plusieurs moyens pour annoncer la Bonne Nouvelle à ceux qui héritent du Royaume de Dieu.

     

    Eliane Copus-Servais


    1 commentaire
  • Première guérison

    A cette époque, je ne fréquentais pas d'église, ni de communauté chrétienne. Je commençais à lire et découvrir la Bible.  J’étais enceinte mais malheureusement, je commençais à avoir des pertes de sang. Comme j’avais déjà fait une fausse couche quelques temps auparavant (le fœtus était à environ 5 mois dans ma grossesse quand je l'ai perdu) ), je paniquai : "Oh non, pas encore cette fois-ci, je veux le garder." Le souvenir des longs et durs moments de la fausse couche passés à l’hôpital presque 18 mois auparavant me hantait.  Revenir dans une telle épreuve, oh non !! 

    Instinctivement, j’ai pris ma Bible et la page s'est ouverte sur un passage où Jésus guérissait les malades. Je n’avais jamais été enseignée par un autre chrétien, je ne savais pas que les promesses dans la Bible et des faits qui s’y passaient pouvaient s’appliquer à ma vie.  Et en lisant, les versets sont entrés  dans mon cœur, je me dis : « Mais si Jésus est encore vivant, il peut, peut-être me guérir ! ».  Je pris alors, pour la première fois,  la Parole comme vraie, non pas comme théorique mais comme réelle.  La foi était entrée dans mon cœur et j’ai prié tout simplement, avec ma fille de 5 ans, que Jésus me guérisse de ce début d’hémorragie et que je puisse avoir une grossesse normale.

    Je n’ai rien senti de particulier, mais le lendemain et les jours suivants, tout était normal.  Ma grossesse a pu se dérouler paisiblement jusqu’au bout, sans problème. 

    C’était ma première prière à Jésus, ce qui m’a vraiment encouragée à grandir dans ma foi. Je venais de découvrir que la Parole de Dieu n’est pas une lettre morte, mais une lettre de Vie.  C’est la Foi qui anime ce qui est invisible en le rendant visible. Jésus est vivant, la puissance de Sa résurrection est toujours à l’œuvre aujourd’hui !...

    Cette première prière faite dans la simplicité de coeur montre qu'il faut être "comme un enfant" : ma fille à mes côtés ne lisait pas la Bible, elle était trop petite, mais elle a cru, elle aussi dans la prière de la foi.

    A l'heure actuelle, après plus de 25 ans maintenant de marche chrétienne, je repense toujours à cette attitude : ne soyons pas compliqués,ne pensons pas que nos prières doivent être longues et belles pour être exaucées.  Non, faisons de courtes prières, toutes simples, croyons de tout notre coeur et en ce que dit la Parole, c'est tout. Dieu nous entend et Il répond selon Son désir pour nous, c'est-à-dire, le meilleur, même si cela ne correspond pas à ce que l'on souhaitait. 

    Six mois après cet exaucement, est né un petit garçon qui a maintenant 25 ans et qui suit le Seigneur, lui aussi.  Merci Seigneur pour tant de grâce ! 

    Eliane Copus-Servais

     


    2 commentaires
  • Mot d'introduction

    Dieu Tout-Puissant n’est pas enfermé dans des théories, ni traditions,  Il n’est pas figé quelque part dans l’espace-temps, loin des êtres humains.  Pour les chrétiens nés de l’Esprit,  Il est proche, Il est aux côtés de ceux qui lui font confiance, Il agit, Il guérit, Il porte secours… Je remercie souvent le Seigneur, en premier lieu pour le prix payé pour moi à la croix qui représente un amour inconditionnel pour les êtres humains, mais aussi parce que par Sa résurrection, Il  nous a donné Son Esprit pour pouvoir vivre Son royaume ici sur terre… Et, étant assis à la droite du Père,  Il continue à intercéder pour Son Eglise vivante en Lui.  Comment rester indifférent à tant de privilèges, même si on sait que la vie n’est pas si facile que cela.  

    Dans cette rubrique, je relate quelques expériences vécues  avec Dieu qui représentent un tout petit éventail parmi bien d’autres dans le monde entier.  Aujourd’hui, Christ fait des choses extraordinaires, il est le même hier, aujourd’hui et éternellement ! 

    Des expériences avec Dieu  

    Bien que le sacrifice de Jésus-Christ à la croix prouve à lui seul  l’immense grâce et est tout suffisant pour suivre Christ,  il a plu à Dieu de nous faire vivre, à ma famille et moi, des expériences surprenantes. C’est sûr, je ne m’appuie pas que sur les expériences pour fonder ma vie chrétienne, car notre fondement est la Parole de Dieu, ce qu’elle enseigne et ce que nous pratiquons d’elle.  Mais les expériences avec Dieu peuvent « booster » notre foi  et sont là pour le remercier, témoigner et lui rendre gloire.  Elles sont là aussi pour se remémorer ses bienfaits à notre égard qui ne peuvent être oubliés dans les profondeurs de l’ingratitude.   

     Ces expériences inhabituelles se sont passées surtout dans les premières années de notre conversion, une enfance spirituelle gâtée par un Papa Céleste bien aimant. Jésus-Christ est la Parole, et Il veut le confirmer par du concret pour nous dire entre autre :  "Oui, je suis bien là et j'ai le regard sur vous, ne vous inquiétez pas." Ou encore : « Je vous ai dit ces choses, afin qu’en moi vous ayez la paix. Vous aurez de la tribulation dans le monde; mais ayez bon courage, moi j’ai vaincu le monde. » (Jean 16 :33).  

    Parfois, face aux difficultés de la vie, le découragement venait, mais en nous remémorant ce qu’Il avait fait dans nos vies, nous ne pouvions  pas nier son existence, ni sa présence, nous ne pouvions pas revenir en arrière, car, malgré le sentiment de son absence, Il est là, Il est toujours là à nos côtés (sauf si le péché pouvait nous en éloigner).  Oui, la vie avec Dieu est un apprentissage, un long apprentissage…

    Je souhaite que ces quelques petits témoignages vous encouragent. 

     Eliane 

      

     

     


    votre commentaire
  • J'aime ce chant interprété par Stéphane Quéry car il reflète la réalité de l'âme satisfaite. L'âme est le siège de tous les sentiments, émotions, besoins, volonté, etc... Après maintes recherches à la satisfaire ou à la secourir par les moyens matériels et humains, c'est l'échec répété.

    Le vide de l'insatisfaction permanente ne peut en définitive être comblé que par la présence du Saint-Esprit (ou Christ en nous) : par la Foi,  et par la connaissance de QUI est Christ, on trouve la réponse à toutes nos attentes. Christ est le Tout Suffisant ! Je veux le croire... Et vous ?

     

    Christ est tout pour moi 
    Il est ma récompense 
    Car il n’y a rien dans ce monde 
    Qui puisse me satisfaire 

    Même dans l’épreuve 
    Mon âme chante 
    Oui pour toujours 
    Il m’a sauvé 

    Christ seul me suffit 
    Christ seul me suffit 
    Tout ce dont j’ai besoin est en Toi 
    Tout ce dont j’ai besoin 

    Christ est mon Seigneur
    La joie de mon salut 
    Et cet espoir est sans fin 
    Le Ciel est ma demeure 

     Même dans l’orage 
    Mon âme chante
    Jésus est là 
    À Dieu soit la gloire 

    En mon cœur j’ai choisi de suivre Jésus 
    Oui pour toujours 
    Oui pour toujours 

    La croix devant moi 
    Le monde derrière moi 
    Oui pour toujours 
    Oui pour toujours

     


    1 commentaire
  • Comme nous l'avons vu précédemment, notre identité en Christ commence dès notre "nouvelle naissance" spirituelle. Notre nouvelle identité est un processus et il est essentiel de savoir les vérités que Dieu déclare sur nous.

    Je vous propose de lire et de relire régulièrement ces vérités afin qu'elles prennent sens pour vous.

    Voici donc ce que Dieu dit de moi :

    • Je suis le sel de la terre (Matt 5.13).
    • Je suis la lumière de monde (Matt 5.14).
    • Je suis un enfant de Dieu (Jean 1.12).
    • Je fais partie du vrai cep, je suis un canal de vie de Christ (Jean 15.1-5).
    • Je suis l'ami de Christ (Jean 15.15).
    • Je suis esclave de la justice (Romains 6.18).
    • Je suis esclave de Dieu (Romains 6.22).
    • Je suis un fils de Dieu ; Dieu est spirituellement mon Père (Romains 8.14-15 ; Gal 3.26 ; Gal 4.6).
    • Je suis cohéritier avec le Christ, je partage son héritage avec lui (Romains 8.17).
    • Je suis un temple – une habitation – de Dieu. Son Esprit et sa vie habitent en moi (1Cor 3.16 et 6.19).
    • Je suis uni au Seigneur et je suis avec lui un seul esprit (1Cor 6.17).
    • Je suis un membre du corps de Christ (1Cor 12.27 ; Eph 5.30).
    • Je suis une nouvelle création (2Cor 5.17).
    • Je suis réconcilié avec Dieu et j'ai un ministère de réconciliation (2Cor 5.18-19).
    • Je suis un fils de Dieu, je suis en Christ (Gal 3.26-28).
    • je suis un héritier de Dieu parce que je suis un fils de Dieu (Gal 4.6-7).
    • Je suis un saint (Eph 1.1 ; 1Cor 1.2 ; Phil 1.1 ; Col 1.2).
    • Je suis l'ouvrage – l'oeuvre – de Dieu, né de nouveau en Christ pour accomplir son oeuvre (Eph 2.10).
    • Je suis concitoyen des saints, membre de la famille de Dieu (Eph 2.19).
    • Je suis un prisonnier du Christ (Eph 3.1 et 4.1).
    • Je suis juste et saint (Eph 4.24).
    • Je suis un citoyen des cieux, assis dans les lieux célestes dès maintenant (Phil 3.20 ; Eph 2.6).
    • Je suis caché avec Christ en Dieu (Col 3.3).
    • Je suis une expression de la vie de Christ parce qu'il est ma vie (Col 3.4).
    • Je suis choisi par Dieu, saint et bien aimé (Col 3.12 ; 1Thés 1.4).
    • Je suis un fils de la lumière et non des ténèbres (1Thés 5.5).
    • Je suis saint participant à une vocation céleste (Héb 3.1).
    • Je suis un participant du Christ ; je partage sa vie (Héb 3.14).
    • Je suis une pierre vivante de Dieu, édifié en Christ pour être une maison spirituelle (1Pierre 2.5).
    • Je suis membre de la race élue, du sacerdoce royale, de la nation sainte, du peuple qui appartient exclusivement à Dieu (1Pierre 2.9-10).
    • Je suis un étranger et un voyageur dans ce monde dans lequel je vis temportairement (1 Pierre 2.1).
    • Je suis un ennemis du diable (1 Pierre 5.8).
    • Je suis un enfant de Dieu et je ressemblerai à Christ quand il reviendra (1 Jean 3.1-2).
    • Je suis né de Dieu, et le malin (le diable) ne peut pas me toucher (1 Jean 5.18).
    • Je ne suis pas " celui qui est " (Exode 3.14 ; Jean 8.24, 28,58) mais par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis (1 Cor 15.10).

    (Extrait du livre N. Anderson : Une nouvelle identité pour une nouvelle vie)


    1 commentaire