• Première guérison

    Première guérison

    A cette époque, je ne fréquentais pas d'église, ni de communauté chrétienne. Je commençais à lire et découvrir la Bible.  J’étais enceinte mais malheureusement, je commençais à avoir des pertes de sang. Comme j’avais déjà fait une fausse couche quelques temps auparavant (le fœtus était à environ 5 mois dans ma grossesse quand je l'ai perdu) ), je paniquai : "Oh non, pas encore cette fois-ci, je veux le garder." Le souvenir des longs et durs moments de la fausse couche passés à l’hôpital presque 18 mois auparavant me hantait.  Revenir dans une telle épreuve, oh non !! 

    Instinctivement, j’ai pris ma Bible et la page s'est ouverte sur un passage où Jésus guérissait les malades. Je n’avais jamais été enseignée par un autre chrétien, je ne savais pas que les promesses dans la Bible et des faits qui s’y passaient pouvaient s’appliquer à ma vie.  Et en lisant, les versets sont entrés  dans mon cœur, je me dis : « Mais si Jésus est encore vivant, il peut, peut-être me guérir ! ».  Je pris alors, pour la première fois,  la Parole comme vraie, non pas comme théorique mais comme réelle.  La foi était entrée dans mon cœur et j’ai prié tout simplement, avec ma fille de 5 ans, que Jésus me guérisse de ce début d’hémorragie et que je puisse avoir une grossesse normale.

    Je n’ai rien senti de particulier, mais le lendemain et les jours suivants, tout était normal.  Ma grossesse a pu se dérouler paisiblement jusqu’au bout, sans problème. 

    C’était ma première prière à Jésus, ce qui m’a vraiment encouragée à grandir dans ma foi. Je venais de découvrir que la Parole de Dieu n’est pas une lettre morte, mais une lettre de Vie.  C’est la Foi qui anime ce qui est invisible en le rendant visible. Jésus est vivant, la puissance de Sa résurrection est toujours à l’œuvre aujourd’hui !...

    Cette première prière faite dans la simplicité de coeur montre qu'il faut être "comme un enfant" : ma fille à mes côtés ne lisait pas la Bible, elle était trop petite, mais elle a cru, elle aussi dans la prière de la foi.

    A l'heure actuelle, après plus de 25 ans maintenant de marche chrétienne, je repense toujours à cette attitude : ne soyons pas compliqués,ne pensons pas que nos prières doivent être longues et belles pour être exaucées.  Non, faisons de courtes prières, toutes simples, croyons de tout notre coeur et en ce que dit la Parole, c'est tout. Dieu nous entend et Il répond selon Son désir pour nous, c'est-à-dire, le meilleur, même si cela ne correspond pas à ce que l'on souhaitait. 

    Six mois après cet exaucement, est né un petit garçon qui a maintenant 25 ans et qui suit le Seigneur, lui aussi.  Merci Seigneur pour tant de grâce ! 

    Eliane Copus-Servais

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Août 2016 à 17:46

    Parfois on ne sait pas prier, mais la Bible dans Romains 8.26 nous dit :

    "26De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; 27et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints."

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 14 Août 2016 à 19:56

    Bonjour amie !  Oui c'est encourageant de savoir Dieu attentif à nos besoins, Il voit les coeurs oui et répond : tout par grâce !  Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :