• Merveilleuse Sagesse divine !!

    Le Proverbe 8 est magnifique !

    Il exhorte l’homme à acquérir la sagesse divine et c’est vraiment important car elle est opposée à la sagesse humaine, de ce monde. Ami chrétien, demandons-la surtout dans ces temps difficiles comme Jacques le conseillait dans son épître : « Mais si quelqu’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproches, et elle lui sera donnée. » (Jacques 1 :5).

    Le livre des Proverbes est riche de bon sens, de conseils… et j’ai été vraiment interpellée notamment par le passage de Proverbes 8 : 22-31 : c’est le sommet du livre des Proverbes car l’auteur PERSONNIFIE la Sagesse où elle se révèle dans son existence éternelle.

    La Sagesse, une Personne !

    « L’Eternel me possédait tout au début de son activité et avant d’entreprendre les plus anciennes de ses œuvres.23 Oui j’ai été formée dès les temps éternels, bien avant que la terre fût créée.
    24 J’ai été enfantée avant que l’océan existe et avant que les sources aient fait jaillir leurs eaux surabondantes.25 Avant que les montagnes aient été établies, avant que les collines soient apparues, j’ai été enfantée.26 Dieu n’avait pas encore formé la terre et les campagnes ni le premier grain de poussière de l’univers.27 Moi, j’étais déjà là quand il fixa le ciel et qu’il traça un cercle autour de la surface du grand abîme.28 Et quand il condensa les nuages d’en haut, quand il fit jaillir avec force les sources de l’abîme, 29 et quand il assigna à la mer des limites pour que ses eaux ne les franchissent pas, quand il détermina les fondements du monde, 30 je me tenais bien fermement à ses côté comme son Maître d’œuvre me livrant sans cesse aux délices[
    e],et jouant en tout temps en sa présence. 31 Je jouais sur sa terre dans le monde habité, et trouvais mes délices dans les êtres humains» 

    L’auteur israélite était inspiré en personnifiant la Sagesse mais étant donné qu’il était encore sous l’Ancienne Alliance, il interprétait cette sagesse comme étant simplement un attribut de Dieu, puisque Dieu ne s’était pas encore révélé clairement par Son Fils  En fait, on peut y découvrir que cette « Personne », est le Fils de Dieu, le Christ.

    « Or, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les non-juifs, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, qu’ils soient juifs ou non. »

    La Sagesse était présente avant la création !! 

    Sagesse, une Personne !

    « L’Eternel me possédait au commencement de son activité, avant ses œuvres les plus anciennes. J’ai été établie depuis l’éternité, dès le début, avant même que la terre existe. J’ai été enfanté quand il n’y avait pas de mer, pas de source chargée d’eau…Quand il disposait les cieux, j’étais là … » (Prov. 8 : 22)

    On voit ici que la Sagesse est éternelle : elle était là dès le commencement, et a participé à la création - ce qui nous fait penser au verset de Jean 1 :1 : « Au commencement était la Parole ; et la Parole était auprès de Dieu ; et la Parole était Dieu.  Elle était au commencement auprès de Dieu. Toutes choses furent faites par elle, et sans elle pas une chose ne fut faite de ce qui a été fait. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes… » (Jean 1 :1-4).

    L’expression « j’ai été enfantée » ne veut pas dire que la sagesse divine ait été créée : en langage poétique, ce terme met en évidence que la sagesse découle de Dieu. Dire que la sagesse ait été créée dans le temps signifierait que Dieu aurait un temps existé sans sagesse, ce qui ne tient pas debout !

    Le terme « enfanté » montre la grande proximité dans leur nature divine entre le Père et le Fils. Le Fils était dans le « sein » même du Père.  « Jésus disait à son Père (dans Jean 17 :24) : « Tu m’as aimé avant la fondation du monde ».

    La Sagesse est aussi l’artisan qui a réalisé la création (v. 30).  Le Fils n’a jamais été créé mais il est à l’origine de tout ce qui est venu à l’existence. Toute la création, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, dans son ordre parfait, parle de la Sagesse infinie de son Créateur. Avant le commencement de la création, la Sagesse était « établie », « ointe » pour remplir cette fonction. 

    Hébreux 1 :2 : « ……à la fin de ces jours-là, nous a parlé dans le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel  il a aussi créé le monde, et qui était le reflet de sa gloire… »

    Colossiens 1 :16,17 : « Car en lui (Christ), ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pur lui. Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent en lui. »

    La Sagesse est les délices de Dieu !!

    Merveilleuse Sagesse divine !!

    « …quand il décrétait les fondements de la terre : j’étais alors à côté de lui son nourrisson, j’étais ses délices de tous les jours, toujours en joie dans sa présence. » (Prov. 8 :30)

    Le « Fils de Son amour » était dans l’éternité la joie du cœur du Père. Ils étaient ensemble, unis dans une joie partagée, dans un bonheur éternel.

    L’amour existait depuis toujours entre le Père et le Fils. Et cet amour divin désirait aller au-delà de ce cercle intime : Dieu aime les humains,  Il nous a toujours aimés,  et est passé au-delà du péché de l’humanité entière  pour manifester sa grâce.

    Ce  Fils Bien-aimé, le Père l’a certifié d’une manière audible aux hommes lors du baptême de Jésus : « Et voici une voix qui venait des cieux, disant: Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir. » (Matthieu 3 :17).

     La Sagesse prend plaisir dans les hommes !!

    Sagesse, une Personne !

    «Je me réjouissais en la partie habitable de sa terre et mes plaisirs  étaient  avec les enfants des hommes.» (Proverbes 8 :31).

    N’est-ce pas merveilleux de savoir cette vérité ?  « Mes délices étaient dans les fils des hommes » !

    Ce sont les sentiments de Christ pour nous.

    Voici un extrait d'un texte tiré de "Le Seigneur est proche" (écrit par H: Smith) qui décrit bien les sentiments de Christ pour ses rachetés.

    "Ses désirs se portent vers nous. C’est pourquoi, pour gagner notre cœur, il est devenu un Homme, pauvre et solitaire, un Homme connaissant la fatigue et la soif.  Il a souffert, son sang a été répandu et il entré dans la mort pour que nous lui soyons rendus semblables. ….

    C’est un peu comme s’il nous disait « Je désire vous avoir près de moi, je peux me passer de vos biens, de vos compétences, et même de votre service, mais je ne peux pas me passer de vous. Je désire tellement vous avoir près de moi que je suis devenu un homme , « le pauvre » (Psaume 41 :1), pour gagner votre cœur.  Je désire tellement vous avoir près de moi que j’ai connu la mort pour vous donner la vie et vous rendre semblables à moi.  Je désire tellement que vous soyez près de moi que je reviens bientôt pour vous, pour vous avoir avec moi. »

    Merveilleuse Sagesse divine !!Lorsque nous entrons dans ses pensées, chacun de nous peut s’exclamer avec joie : « Je suis à mon Bien-aimé, et son désir se porte vers moi » (Cantique des cantiques 7 :10).

    Son désir a été exprimé au Père quand il a dit : «Père, je veux, quant à ceux que tu m’as donnés , que là où je suis, moi, ils y soient aussi avec moi, afin qu’ils contemplent ma gloire. » (Jean 17 :24).

    C’est pourquoi il revient bientôt pour nous prendre auprès de lui, afin que là où il est, nous y soyons aussi. "

     

    Article : Eliane Copus-Servais.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :