• Le vigneron (1)

    Le vigneron (1)

    Mon beau-père avait un vignoble à Branceilles, dans le Sud-Ouest de la France, en Corrèze sud. C'est lors de mes vacances en cet endroit que je me suis un peu intéressée au  délicieux fruit de la vigne. Le père de mon mari était un cultivateur dans l’âme, il avait une vaste propriété dans ce pays du soleil. Il prenait soin de ses vergers de noyers, de ses jardins rocailleux et pourtant bien fertiles (notamment des pommes de terre, des potirons, des oignons, des courgettes, des longues lignes de haricots verts… et, son hobby préféré : sa vigne ! Qu’il en était fier de sa vigne !

    Et cette vigne lui demandait beaucoup de travail !  Dès le mois de février, il quittait son petit coin de Belgique pour se rendre dans sa seconde résidence pour s’en occuper.  Il en prenait soin jusqu’à la récolte qu'il assurait lui-même; il produisait ensuite son propre vin qu'il distribuait avec fierté aux membres de sa famille et à ses amis.

    La vigne : un grand investissement dans les soins !

    Le vigneron (1)

    Une vigne demande un gros travail :  il faut en prendre soin en permanence, la maintenir le plus longtemps possible, veiller sur elle pour la garder en bon état et permettre une meilleure production possible.

    Ainsi, une vigne se remplace tous les 30 ans au maximum.  Il y a plusieurs systèmes de culture afin de produire plus de fruit possible.  Il y a la vigne classique dressée le long d’un tuteur.  Il y a aussi celle dressée sur des fils de fer à l’horizontal afin d’obtenir plus de surface folière et donc plus de raisins.  Un cep de vignes peut produire jusqu’à 1kg800 de raisins par cep. 

    Un travail qui dure toute l’année

    La taille se fait déjà en hiver (plusieurs mois). Dès que la vigne commence à pousser (mai à mi-août), le vigneron est soumis au rythme des plants.  C’est la plante qui dicte le travail du vigneron.  Il est là pour essayer de suivre.

    Le vigneron (1)

    Les soins des maladies demandent de l’attention et du temps.  Ainsi par exemple, une année de pluie, en résultera des soins plus intensifs. 

    DANS NOTRE VIE CHRETIENNE 

    La vigne est l'image de la responsabilité de produire du fruit pour Dieu. 

     « C’est moi qui suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.»(Jean 15 :1).

    On voit ici, que c’est le Père qui est le vigneron.  Il désire que nous portons du fruit, c’est pourquoi il en prend soin.

    "Tout sarment qui ne porte pas de fruit en moi, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu’il porte plus de fruit.. » (Jean 15:2).

    Mais nous devons aussi faire notre part pour porter du fruit en demeurant en Christ 

    "Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui-même, s’il ne demeure uni au cep, de même vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi." (Jean 15:4)

    "Moi, je suis le cep, vous, vous êtes les sarments; celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de moi vous ne pouvez rien faire." (Jean 15: 4-5).

    Le vigneron (1)Nous sommes donc en quelque sorte aussi les vignerons (responsables) de notre propre vie pour porter du fruit. Du fruit de contentement, de joie, de paix autour de nous. Le fruit de l'Esprit de Dieu en nous :

    "Mais le fruit de l’Esprit, c’est l'amour, la joie, la paix, la patience, la douceur, la bonté, la fidélité, la bénignité, la tempérance." (Galates 5:22).

    Et c'est ainsi que l'on glorifiera le Père ! 

    "'En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et vous deviendrez mes disciples" (Jean 15:8)

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Juillet 2015 à 15:32

    Bonjour Eliane

    Très bel article à suivre de près ! Merci

    C'est vrai que nous sommes responsables de nous mêmes... nous devons pédaler pour allumer la "dynamo", notre Seigneur St Esprit, qui, en retour, nous donnera Sa Lumière ... et nous permettra de rouler sur le Chemin, en nous évitant les écueils, les trous, les cailloux.... sans chuter !

    Pédaler demande un effort, surtout si la côte est raide !

    Bisous et bon WE

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 12 Juillet 2015 à 18:52

    Bonjour amie !  très juste cette image de "dynamo" ! Merci ! Bonne continuation à toi et à bientôt   Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :