• Les deux espièglesUn couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l'autre de 10 ans, de vrais espiègles, ils étaient l’auteur d’à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.

    Chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les habitants savaient qui étaient les responsables, et les accusaient.

    La mère les avait punis, grondés, avait discuté avec eux mais c'était peine perdue. Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :

    -Qu'est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner nos deux espiègles??
    Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois. Donc le plus jeune se présenta au presbytère le matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :

    - Où est Dieu ?
    - Aucune réponse.
    - Le curé répéta : « Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il? »
    Toujours le silence.
    Le curé, exaspéré par le silence du jeune, lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
    - Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu?'

    Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s'arrêter se sauva directement chez lui.
    En arrivant, il prit son frère par le bras, le tira jusque dans une armoire et ferma la porte. À bout de souffle, il lui dit :
    Là on est dans la «merde» ! Ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c'est nous qui avons fait le coup

     


    votre commentaire
  • Des quatre opérations, dit Dieu, celle que j'aime le mieux, c'est la MULTIPLICATION.

    L'ADDITION, c'est très bien, mais ça ne va pas assez vite pour moi. C'est bon pour les comptables, mais moi, je ne compte pas !

     

    La SOUSTRACTION, ce n'est pas mon genre... Quand il faut ôter, enlever, retrancher, soustraire, j'ai mal partout !

     

    Quant à la DIVISION, je passe mon temps à en réparer les dommages.  Voilà des siècles et des siècles que j'essaie d'apprendre aux hommes à ne plus faire de divisions !

    Ce sont des fameux diviseurs, des diviseurs infatigables, incorrigibles...

    Ils se servent même de mon nom... pour diviser !

     

    Mais la MULTIPLICATION, ça c'est ma spécialité !

    Je ne suis moi-même que dans la multiplication;

    Je me sens bien que dans la multiplication;

    Je suis imbattable dans ce genre d'opération !

    Je suis LE multiplicateur, et je multiplie tout : la vie, la joie, le pardon.

    et si l'homme, qui fait toujours le malin multiplie le mal par dix, 

    Moi, je multiplie le pardon par mille !

     

    J. Lemonier

     


    1 commentaire
  • Connaissez-vous la famille TATEUR ?

    Celle-ci est bien connue dans l'église, peut-être même est-elle cousine avec toi !  Elle se compose :

    Du frère ou de la soeur SPEC.Tateur :c'est celui qui ne veut jamais rien faire, il veut juste regarder.

    Du frère ou de la soeur AGI.Tateur : toujours disposé à faire des vagues et du vacarme pour se faire remarquer.

    Du frère ou de la soeur DEVAS.Tateur : au coeur léger et plein de joie en offensant et blessant les uns et les autres.

    Du frère ou de la soeur CONTES.Tateur : il n'est jamais d'accord, il aime toujours contredire, il pense toujours autrement, il sait toujours tout, il est le seul à reconnaître si le prédicateur a l'onction ou pas.

    Du frère ou de la soeur COMMEN.Tateur : mais oui tu l'as déjà entendu, il commente la tenue vestimentaire de ses prochains.

    Du frère ou de la soeur DIC.Tateur : il impose sa loi, il a toujours raison, n'a jamais tort, veut toujours commander et diriger.  C'est lui avant tout. Dans l'ombre, l'ancêtre de cette famille ne serait-il pas le TEN.Tateur, ennemi juré de l'église de Jésus-Christ ?

    Si vous connaissez et côtoyez cette famille, priez pour elle, afin que Dieu change son nom en famille ATEUR, afin que chaque membre puisse devenir un PACIFIC.Ateur, un ADOR.Ateur, animé du CONSOL.Ateur.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique